RETOUR

 

BOUILLON BLANC

(Verbascum Thapsus)

Noms communs :

Molène, Herbe de saint Fiacre, Cierge de Notre-dame, Bonhomme, Oreille de Saint-Cloud, Queue de Loup.

Description :

Le Bouillon blanc est une plante bisannuelle à racine pivotante, fibreuse et blanchâtre. Sa tige très haute, de 1 à 2 mètres, est droite, effilée, simple, très cotonneuse, elle porte des feuilles grandes, ovales, crénelées, cotonneuses, vert blanchâtre. Les fleurs, grandes, jaunes, sont groupées en un long épi terminal très serré, d’odeurs agréables, mellifères. Fruit : capsule polysperme.

Fleurit :

De juillet à septembre.

Que contient-elle :

Des saponines neutres et acides, de la sapogonine, un mucilage, des sucres, des traces d’huiles essentielles, un phytostérol (verba stérol) et des flavonoîdes (hespérine, verbascoside).

A quoi sert-elle :

Ce remède intervient dans de nombreux mélanges de tisane contre la toux. La présence de mucilages adoucissants et d' harpagosides anti-inflammatoires permet aux fleurs de bouillon blanc d'être utilisées avec sucés dans les inflammations de la gorge et les trachéites. On retrouve aussi d'autres substances actives, dont l'aucuboside, qui sont antimicrobiennes et analgésiques et complètent l'action adoucissante des mucilages dans le traitement des inflammations des voies respiratoires. Le suc frais des feuilles s’applique en compresses sur les blessures à cicatrisation difficile.

 

   RETOUR

J.L